Quatrième de couverture :

 

Emma vit à New York. À 32 ans, elle continue de chercher l'homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans. Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu'ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan. Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant... ils ne se croiseront jamais.
Jeu de mensonges ? Fantasme de l'un ? Manipulation de l'autre ? Victimes d'une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un simple rendez-vous manqué...
Une aventure aussi mystérieuse que bouleversante. Une intrigue virtuose aux frontières du réel. Un suspense diabolique, intense et captivant.

 

Mon avis :

 

L'intrigue est très prenante. Guillaume Musso a le talent de toujours nous transporter dans des histoires qui mêlent réalité et imaginaire dans lesquelles on n'hésite pas une seconde à se laisser embarquer. Là encore, il réussit avec brio puisque j'ai plongé littéralement dans cette histoire et j'ai vraiment eu du mal à reposer mon livre parfois... C'est un récit très bien écrit, qui nous tient en haleine jusqu'à la fin.

 

J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux. Matthew est malheureux et seul depuis le décès de sa femme, je l'ai trouvé très touchant et les moments où on le découvre avec sa fille Emily, sont émouvants et touchants aussi. Emma quant à elle, est très seule aussi, a du mal à trouver un homme « libre » avec lequel elle pourra découvrir le grand amour et être enfin heureuse... Elle est un peu dépressive et très fragile psychologiquement mais on s'attache beaucoup à cette jeune femme puisque malgré tout, elle est très dynamique, énergique et son audace m'a beaucoup plu et fait sourire parfois. La relation qui se crée entre elle et le jeune Romuald est inattendue mais très agréable et plaisante. J'ai beaucoup aimé les suivre tous les deux, au fil de leur enquête.

 

J'ai été très surprise de découvrir la vérité sur Kate, la femme de Matthew... L'auteur nous a mijoté une histoire complètement inattendue et surprenante ! Je m'étais surprise au début du roman à espérer qu'Emma sauverait Kate et qu'on retrouverait cette famille qui avait l'air si parfaite, mais plus le récit avançait et plus je détestait cette femme... On la découvre manipulatrice, calculatrice, et en plus, elle trompe son mari... J'ai eu de la peine et éprouvé de la compassion pour Matthew, qui l'aimait et a tant de mal à se remettre de sa mort...

 

En bref, ce livre est un vrai coup de cœur pour moi ! J'ai adoré l'intrigue, les personnages et l'histoire, pleine de surprises et de rebodissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde, jusqu'à la dernière page. Je vous conseille absolument ce livre car c'est vraiment une histoire très plaisante à lire et la plume de l'auteur est vraiment à découvrir.

 

 

Extrait :

 

- Grand-mère dit que maman est au ciel... commença-t-elle.
- Maman n'est pas au ciel, grand-mère dit des bêtises, la coupa Matthew en maudissant sa mère. (...)
Cela le mettait hors de lui ! Il n'était pas question qu'il accepte l'hypocrisie de la religion. Il ne croyait pas en Dieu, n'y avait jamais cru, et ce n'était pas la mort de sa femme qui allait changer les choses ! Pour lui, être "philosophe" impliquait une forme d'athéisme, et c'était une vision qu'il partageait avec Kate. La mort marquait la fin de tout. Il n'y avait rien d'autre, pas d'après, juste le vide, le néant total et absolu. Il lui était inconcevable, même pour rassurer sa fille, de la bercer d'une illusion à laquelle il n'adhérait pas.

 

 

Ma note : 9/10

 

 

Challenges concernés :